J’ai testé le Yoga Bikram : 40 degrés, 26 positions en 90 minutes !

colineetsondino yoga bikramVous ne le savez pas encore, mais je suis abonnée au Club Med Gym (CMG pour les addicts initiés) depuis bientôt un an. Je pense n’avoir jamais rentabilisé autant un abonnement de ma vie. J’y vais depuis le début environ 4 fois par semaine, non je n’ai jamais craqué même pendant l’été… très assidue j’ai toujours été là-bas après le travail pour y passer une heure ou deux.

Mais voilà, parfois on a envie de changement. On a eu envie avec ma collègue de tester un sport un peu particulier : le Yoga Bikram !

Le Yoga Bikram kezako ?

Le yoga Bikram, aussi appelé « hot yoga », est une série est une série de 26 poses dynamiques (asanas) et de deux exercices de respiration (pranayamas), destinée aux personnes de tous les âges et de toutes conditions physiques.

Chaque posture étire et renforce des muscles, tendons, ligaments et articulations spécifiques, préparant ainsi le corps pour la posture suivante.

Cette pratique stimule également le corps dans sa globalité (les systèmes immunitaire, nerveux, digestif, cardiovasculaire, respiratoire, hormonal, etc.)

Cet exercice physique est un défi. Il se réalise dans une pièce chauffée afin de faciliter un étirement plus profond du corps, une élimination des toxines plus rapide et efficace, réduisant ainsi le risque de blessures musculaires.

Une pratique régulière du Yoga Bikram permet de maintenir le corps en excellente forme. Il améliore la posture et l’alignement de la colonne vertébrale. Il contribue à soulager les douleurs de dos, tonifie les muscles et affine la silhouette. Il favorise la vigueur, la souplesse, la résistance et la concentration.

Il réduit le stress et les tensions en offrant un exercice complet qui apporte un bien-être physique et mental.

Ça donne envie n’est-ce pas ? Vous avez clairement le droit de dire non…

Après quelques recherches sur le web, on a trouvé une salle dans le centre de Paris à : http://bikramyogaparis.com/

Le rendez-vous est pris ! Il existe une offre découverte à 35 euros avec un accès illimité pendant 10 jours. On a prévu de rentabiliser l’abonnement et d’y aller 4 fois (en plus des cours du CMG… Whaaa la warrior!).

Grands Boulevards, lundi 7 octobre 2013 19h30 nous entrons dans le temple du Namaste, de la sueur, des sous-vêtements et de l’odeur de pied. Une fois les 35 euros payés, il faut déposer ses chaussures à l’entrée et aller se préparer dans le vestiaire de 5m² caché derrière un rideau un peu louche façon entrée de sex-shop.
Comme il va faire 40°, on s’habille (ou se déshabille plutôt) d’un mini short et d’une brassière. On touche au passage quelques fesses car c’est un peu la promiscuité là-dedans… Oups pardon madame !

C’est bientôt l’heure, il faut rejoindre la salle de cours et se préparer mentalement.

On rentre dans la salle, ah tient il fait chaud mais c’est largement supportable. Des personnes sont déjà installées sur le sol entrain de méditer du coup on fait pareil.

20h : La prof entre dans la salle, allume la lumière et tourne un interrupteur : le chauffage ! Un air chaud et lourd souffle dans la salle et on doit gagner 10 degrés en même pas 5 min.
La prof nous explique qu’il ne faut pas quitter la salle, que si l’on a la tête qui tourne il faut s’assoir sur les genoux et respirer par le nez.
Premier exercice de respiration pour étirer nos poumons, ce n’est pas trop difficile mais il faut se concentrer et en même temps regarder sur les autres car la prof ne montre pas les postures, elle ne fait que les énoncer et les décrire brièvement, pour le reste il faut se démerder, se fixer dans le miroir et respirer uniquement par le nez.

20h15 : je goutte de partout, des yeux, des oreilles, des doigts de pieds… PARTOUT ! On a enfin l’autorisation de boire… Merci madame !

20h30 : AU SECOURS ! On se contorsionne dans toutes les positions et bizarrement ça ne fait pas trop mal. Je ne suis pas hyper souple de nature mais le fait de répéter deux fois le même mouvement facilite l’étirement du muscle. On est loin des pros qui sont dans la salle mais on fait comme on peut (NON le pied n’ira pas derrière la tête).

20h45 : on passe enfin au sol. OUAIIIIS le repos (tu parles) On répète toujours deux fois la même posture puis on se positionne en « savasana » entre chaque positions (le terme savasana se traduit littéralement par ‘posture du cadavre’… SU-PER !) C’est un peu l’impression que j’ai au bout de 45min, je suis un CADAVRE je peine à lever le bras, à m’étirer, à me tourner c’est la SUFFOCATION ! L’air est humide et respirable mais on se sent vraiment vidé de sa force et de son énergie, le fait de se tourner et retourner sur le dos ça représente un gros effort.

21h : je fais une pose et je me met sur mes genoux… j’ai l’impression d’être shooté et de n’avoir plus d’énergie. Je me demande si je tombe dans les pommes si quelqu’un va s’occuper de moi, me sauver et me trainer par la jambe jusqu’à dehors.
Bon en tout cas, clairement, celle -là je l’ai zappé :
yoga bikram21h15 : J’ai bu 1,5L d’eau et ma bouteille et vide. Je me demande si on peut se lécher la jambe pour se réhydrater.

21h30 : Le cours est fini. La prof nous invite à rester 10min de plus pour se ressourcer… OSEF JE VEUX DE L’AIIIIIIIR !!!!!

21h31 : J’ai une tête de tomate et de poivron rouge ! On reste 5 bonnes minutes assise dans l’entrée, le regarde vague, impossible de parler il faut reprendre ses esprits et analyser ce qu’il vient de se passer.

21h40 : je peux essorer mes cheveux, ma brassière,  mon short et mes sous-vetements (si si!)

Le Yoga Bikram c’est quand même un peu dur, voir violent si l’on est pas sportif. Je passe quand même 2 ou 3 fois au sauna par semaine et j’y reste facilement 20 minutes à chaque fois. Là au bout de 15 minutes on suffoque, tout dépend aussi de notre tolérence à la chaleur.
Le Yoga Bikram est apparemment destiné à tous mais j’ai quand même quelques doutes à ce sujet. Le cœur est soumis à dure épreuve pendant 90 minutes et le battement cardiaque est très nettement accéléré. Avec le recul je me dis que ce n’était pas si dur (je partais aussi hyper confiante) mais je me souviens que pendant je ne faisais pas la fière. Plusieurs fois je me suis dit : pourquoi ? pourquoiiiiiii s’infliger ça ? ou est le plaisir là-dedans ? Tout a été un véritable défi à la fois physique, psychique et métaphysique !

On y est retourné le mercredi suivant (je suis sado-maso) en ayant la boule au ventre. Je me voyais déjà accroché à la porte la prof me tirant par les pieds en gueulant TU VAS SOUFFRIR !!! VIENS !!! RENTRE DANS LA SALLE TU VAS EN CHIER le tout avec un rire sadique !!!
On a changé de salle pour celle du marais qui avait un horaire un peu plus tôt. Et là :

Ré-vé-la-tion !

Le centre est mille fois mieux. Hyper grand, très propre, plutôt neuf et plus zen que le précédent. Je me demande même comment il peut y avoir autant de différences entre les deux centres qui font parti du même groupe. Et bien figurez-vous que le cours était top, on a beaucoup moins souffert de la chaleur sur cette seconde session (surement l’habitude mais il faisait tout aussi chaud). La première fois que j’ai regardé l’heure il restait 15 minutes de cours (WARIOR JE VOUS DIT).
On est sorti de là plutôt zen, reposée mais surtout heureuse d’avoir terminé le cours sans encombres. La chaleur nous vide de notre énergie et en sortant d’1h30 de Yoga Bikram on est un peu comme un spaghetti trop cuit.

Est-ce que je recommanderais cette activité ? honnêtement je ne sais pas. Il faut aimer la chaleur, ne pas être dégouté par la sueur et aimer s’étirer comme un élastique a moitié nu dans une pièce pleine de gens. Il ne faut pas oublier aussi que c’est une activité qui a un vrai cout : 25 euros le cours ou 1200 euros l’abonnement d’un an.
Je pense que le Yoga Bikram est une philosophie de vie (tout comme les gens qui boivent du thé vert, mangent des graines germées et boivent du lait de soja). Je ne pense pas renouveler l’expérience après mes 10 jours d’essai mais qui sait, il ne faut jamais dire jamais !

Les plus :
– élimination des toxines
– augmentation significative de la souplesse
– détend (plus ou moins) et favorise l’élimination du stress

Les moins :
– il faut être très résistant à la chaleur
– éviter la salle des grands boulevards
– cout de la pratique

A demain pour le troisième cours !

Namaste

Publicités