BAGELSTEIN : Les meilleurs bagels de Paris

bagelstein

Aujourd’hui, on va parler miam-miam !

Et pas n’importe quel miam-miam, je vais vous parler des meilleurs bagels du monde entier de Paris : Bagelstein !

Bagelstein, c’est d’abord une histoire de famille. Une famille dont chaque membre, à travers les siècles, a connu des histoires plus invraisemblables les unes que les autres.
Mais tous ont eu un point commun : le bagel, et cette frénésie à faire des trous dans ces petits pains ronds. C’est à Strasbourg que les Bagelstein ont ouvert leur première boutique française.
Aujourd’hui, ils sont donc à Levallois mais aussi Mulhouse, Lyon, Paris et vont envahir encore d’autre villes prochainement… On y retrouve des bagels frais, faits maisons par de vrais boulangers.Il n’y a pas de robots et ce n’est pas du surgelé. Bagelstein, c’est de l’amour, de la qualité et de l’exigence dans le choix des produits. Là-bas, on mange mais pas que.
On peut découvrir les affiches loufoques accrochées aux murs et les petits mots drôles pendant que l’on savoure son repas.

bagelstein toilette

Aller chez Bagelstein, c’est vraiment une expérience à part entière et complètement digue !

L’ingrédient principal, le pain, y est vraiment excellent et offre de nombreuses variétés : céréales, sésame, pavot, emmental, échalote etc. Il y en a vraiment pour tous les gouts, même les palais les plus relous délicats.

bagelstein pain frais

Une fois le pain sélectionné, voici les différentes recettes de bagels salés que vous pouvez y découvrir :

GAB : Cream Cheese, pastrami, Poivrons rouges marinés, oignons
LEONTINE : Cream Cheese, Saumon fumé, Concombres, oignons
ISIDORE : Cream Cheese, Tomates séchées, Mozza, Poivrons jaunes marinés
HYPOLITE : Cream Cheese, Poulet fumé, Tomates, Cornichons
HENRIETTE : Cream Cheese, Mousse de thon, Concombres, Tomates
FITNESS : Bagel pain complet, Cream Cheese light, concombre, tomate, poulet fumé, oignons rouge
ALBERTINE : Tout ce que vous voulez

Et comme si ce n’était pas assez, on nous offre en plus le bagel du mois une recette qui change donc tous les mois et qui est normalement en accord avec les saisons.

Le bagel du mois de décembre est une pure merveille (un orgasme pour tes papilles et je pèse mes mots) :

bagelstein bagel du mois décembre

Concrètement, il ressemble à ça :

bagelstein bagel mois de décembre
C’est assez rare que je ne modifie pas une recette, i y a toujours un truc dont je ne suis pas fan, les aubergines du bagel du mois d’octobre, les concombres… bref, une vraie cliente chiante délicate !

Là : rien à redire !

Tout se marie à la perfection, il y a de la fraîcheur, du croustillant, du moelleux, du gout et du gras.

Celui du mois d’octobre avait été un vrai coup de coeur gustatif, LE COUPABLE de mon addiction à Bagelstein !
Au menu : Pain aux noix, généreuses tranches de chèvre, aubergines grillées (ça, non merci!), une sauce au pesto accompagné d’une cream cheese au miel !

bagelstein bagel du mois novembre

C’est bien dommage de ne pas pouvoir reconstituer un ancien bagel du mois mais d’un coté, ça perdrait toute son exclusivité !

Mon coup de coeur qui heureusement est là tous les mois : Le Léontine !
J’ai une véritable passion pour le saumon fumé et cette recette est une valeur sûre.

bagelstein léontine

Bagelstein c’est un peu le SUBWAY du bagel, tout est fait sous vos yeux et vous pouvez faire votre recette comme bon vous semble. Parfait quand on est compliqué, ils ont vraiment pensé à tout.

bagelstein menu

Comme on est en hiver, il y a aussi des soupes :

  • Soupe « Berlusconi » : petits pois, menthe et mascarpone
  • Soupe « Céline Dion » : patate douce, pomme et sirop d’érable
  • Soupe « Marcel Cerdan » : topinambour, châtaigne et huile de truffe
  • Soupe « Ozitoire » : courgette, cerfeuil et Philadelphia

Que l’on peut agrémenter de croûtons, pignons de pin, oignons frits, noix de pécan ou de cranberry (miiiam!)

Pour les plus gourmands, il y a aussi de nombreux choix de sucré.

Des bagels aux pépites de chocolat, crème de spéculos, chocolat blanc, beurre de cacahouette etc… de quoi faire rappliquer votre cellulite au galop mais BORDEL : QUE C’EST BON !!!

Vous trouverez aussi des muffins, des cookies, des clafoutis, des donuts et bien entendu le must du must : des crumbles !

Mention spéciale pour le crumble poire/chocolat et la tarte chocolat/pécan.

crumble tarte pecan bagelstein

Bagelstein est devenu un incontournable de la pause déjeuner dans la semaine. Comme les petits vieux, on a maintenant nos habitudes au boulot.

Ces bagels vont exciter et contenter vos papilles (et vos estomacs). Attention néanmoins pour les grosses faims, un bagel salé ne suffit pas, l’idéal serait un bagel et demi mais ça n’existe pas. Il faut donc se trouver un compagnon de repas pour en partager un avec vous… sinon vous faites comme moi quand vous avez très faim et vous en mangez deux !
Après vous allez deux heures au Club Med Gym pour rattraper tout ça.

Question tarif ce n’est pas hyper excessif mais ça peut vite grimper. C’est évidemment plus cher qu’un menu sandwich en boulangerie mais la qualité et la fraicheur des produits a bien évidemment un prix.
Pour ma part, un léontine, un bagel du mois et un dessert (quand j’ai trèèès faim) il y en a pour environ 13 euros.

Il faut parfois savoir se faire plaisir et quand on aime, on ne compte pas !

N’oubliez-pas de demander la carte d'(in)fidélité, car dès 50 euros d’achat, on vous offre un bagel salé ou une formule café + cookie.

Je vous conseille fortement d’y faire un tour avant la fin du mois pour gouter le bagel au foie gras, bon ok il ne vous reste que trois jours mais il y en a un peu partout dans Paris et forcément un pas trop loin de chez vous.

Alors sortez de chez vous bandes de fainéants et partez à la conquête des bagels !

Quant à moi, je vais y retourner mardi midi pour savourer une dernière fois ce bagel du mois. Dino, lui, il essaye à chaque fois de se faire passer pour un client mais est vite démasqué. Allez, fais pas la gueule dino, je t’en ramène un mardi c’est promis !

Petit coucou aux employés du Bagelstein de So Ouest (Levallois-Perret), notre QG pour un repas toutes les semaines. Merci aussi à Jean-Marc pour son accueil, son professionalisme et sa gentillesse à chaque fois.

Ps : Je ne vais pas vous mentir, c’est en fait Thierry Veil qui a créé Bagelstein avec son beau-frère. Et oui, un mythe s’effondre…Retrouvez toutes les adresses de Bagelstein sur leur site internet et sur Facebook.
Publicités