Objectif short : Ma phase de croisière et comment gérer un plateau 2/3

J’AI LOUPÉ les MISES à JOURS… SORRY !

Je n’ai pas été très régulière sur la rédaction des articles récemment… my bad !
Voici donc aujourd’hui un article principalement sur le « où j’en suis » de mon OBJECTIF SHORT et sur les résultats à date.

SPORT 

Je suis toujours très addict au sport, j’y vais minimum 4 fois par semaine et j’essaye de varier les exercices (ou pas!).
Contrairement à ce que l’on peut penser ce n’est vraiment pas une contrainte. Faire du sport ça fait un bien fou ! Je ne vais pas vous mentir, il y a bien des matins ou je n’ai pas envie de me lever pour aller courir mais une fois sur place je n’ai qu’une envie c’est de finir ma session en mode serpillère.
Avant, je faisais principalement du sport le midi ou le soir après le travail. Maintenant, j’ai changé un peu mes habitudes et j’y vais le matin. Alors oui c’est un peu violent de se réveiller plus tôt surtout pour aller souffrir mais après la séance vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point ON SE SENT BIEN ! Merci les endorphines.
Du coup, tous les matins, réveil à 6h30 pour être au Club Med Gym à 7h45/8h. Petite séance de cardio sur tapis de 35 min puis douche et au travail ! Quand la plupart des collègues arrivent avec la tête dans le c*l, moi j’ai eu ma dose de « vitamines » et je suis prête à attaquer la journée du bon pied.
J’aime aussi faire du sport à jeun. Fonctionner comme ça me permet de bruler directement dans mon stock de graisse/sucre au lieu de consommer en priorité ce que j’ai dans l’estomac. Avant de quitter mon apartement, je bois un grand verre d’eau et roulez-jeunesse ! Je n’ai pas eu de soucis à m’habituer à ce mode de fonctionnement. Je n’ai jamais vraiment aimé faire de gros petits déjeuners, en tout cas ne n’est pas vital pour moi d’obligatoirement déjeuner le matin avant de sortir de chez moi.
J’ai l’habitude et je n’ai jamais eu de malaises ou quoi que ce soit. Je suis plutôt contente sur mon tapis en me disant AH AH BRULE LA GRAISSE, CASSE TOI AH AH AH (<- personne folle et sadique).
Puiser dans ses réserves, en fait, il n’y a que ça de vrai !

Depuis mi-mai je fonctionne comme ça :

Lundi : 35 min de tapis de course
Mardi : 35 min de tapis de course
Mercredi : 35 min de tapis de course
Jeudi : 35 min de tapis de course + 1h de Body Pump
Vendredi : 35 min de tapis de course
Samedi : repos
Dimanche : repos ou 1h de Body Pump (quand il y a la motivation de l’extrême)

Et bien à force de motivation, les résultats sont là : – 4 kg en un mois et demi.

J’ai eu mon anniversaire entre temps et pourtant j’en ai ingurgité des calories … à base de chipolatas, frittes, chips, bonbons, gâteaux et alcool (LE TOP POUR LE BODY) Et bien pas un seul gramme de gagné sur ces 4 jours.
Une preuve que mon corps ne souffre pas de ce mode de fonctionnement et ne reprend pas de poids avec les gros écarts. Il y a plusieurs années j’avais testé le régime hyper-protéiné avec des sachets (QUELLE CONNERIE !!!) et au moindre écart ça se voyait directement sur la balance…
Pas de soucis à l’horizon mais j’ai seulement du gérer une phase un peu relou de janvier à avril : le plateau (ou « méga palier relou » selon moi).

LE PLATEAU – Comprendre ce que c’est …

J’avais atteint un palier, un plateau en langage pro-fitness il me semble. Le stade ou même si vous mangez super équilibré et que vous faites beaucoup de sport le poids sur la balance ne bougera pas. Le corps s’est habitué à ce mode de fonctionnement et il ne répond plus positivement en perdant du poids. Ce stade chez moi a duré 5 mois, je pouvais réduire mes apports et continuer le sport et je ne perdais pas un gramme.
C’est après avoir fait des recherches sur internet que j’ai entendu parlé du « plateau » et de ce qu’il fallait faire pour en bouger. C’est une phase qui peut être dure, déstabilisante, démotivante et stressante. Généralement la perte de poids nous motive, puis, on ne perd plus rien ! On serait tenté de craquer, certes, il ne faut pas paniquer car la majorité des personnes qui se mettent au régime passent par ce cap. Elle peut durer plus ou moins longtemps (quelques semaines à plusieurs mois). La loose, je sais.

Pourquoi ?

Il s’agit d’une réponse systématique de l’organisme face à la restriction dont il fait l’objet depuis que vous avez changé vos habitudes alimentaires car un régime, c’est avant tout une révision à la baisse de vos apports caloriques. Au bout de quelques semaines, l’organisme commence à s’habituer aux restrictions que vous lui imposez et apprend à les gérer, ainsi, il fait « avec » et la perte de poids s’arrête. BOUH !

Comment casser ce plateau ?

C’est en fait très simple mais faut-il encore le savoir. Il faut changer ses habitudes et renforcer ses exercices.
Vous faites beaucoup de renforcement musculaire ? diminuez et faites plus de cardio. Marche rapide, course à pied, body combat etc.
Vous faites uniquement du cardio ? augmentez l’intensité ou la durée de votre entrainement. 10min de plus sur un entrainement a intensité plus élevée changera beaucoup de chose.

Le plus important est de ne pas se démotiver. Oui, c’est chiant de ne pas voir de changement quand on se lève plus tôt tous les matins mais ces petits changements en feront de grands sur l’avenir.

J’ai augmenté l’intensité de mes sessions de running et j’ai carrément baissé sur le renforcement musculaire… dans mon ignorance je pensais que les cours de cuisses / abdos / fessiers feraient fondre mes cuisses et mes fesses MAIS NON !  Erreur, erreur…

ALIMENTATION

Sur ce point là, j’essaye de faire beaucoup de chose à la maison, en ce moment j’ai ma période ratatouille et j’aime m’acheter mes légumes frais et me faire une grosse poêlée de légumes pour la semaine.
J’y ajoute du poisson frais (ou surgelé) du poulet fermier, des œufs… bref, il y a de quoi faire !

Règle à ne pas oublier dans l’assiette :
– 50% de légumes
– 25% de protéines
– 25% de féculents

Si ce thème vous intéresse, il pourra faire l’objet d’une chronique régulière sur les idées reçues et les exercices à faire facilement à la maison pour se tonifier etc.

Quant à moi, je continue sur ma lancée et espère perdre encore 3kg d’ici fin août : Allez, on y croit !

A plus les diplodocus !

20140716-112417-41057673.jpg

Publicités