Le traumatisme capillaire : on coupe ou pas ?

20140805-114955-42595015.jpg

 

Petite, j’ai toujours eu les cheveux courts… comme un garçon !

Et comme j’étais un peu beaucoup garçon manqué, on m’appelait souvent « jeune homme » dans les boutiques. Bon je vous rassure c’est quand j’avais environ 7 ans, passé un certain stade on avait plus de doute sur mon sexe quand même !
Volonté de mes parents sûrement, ce n’était pas moche mais j’étais pas du genre à porter des couettes ou à avoir des tresses de toute façon.

Anyway !

Ce n’est que vers les années collèges que j’ai commencé à avoir les cheveux au carré puis mi-longs vers le lycée. Il faut dire que mon coté garçon manqué ne m’a quitté qu’après le lycée. Avant, c’était plutôt jean large, sweat et baskets (aaaah le merveilleux moment de l’adolescence…)

Passé ce stade, ils ont toujours été plus ou moins longs.

J’ai coupé pour la première fois en 2007, un carré assez court alors qu’ils m’arrivaient au milieu du dos. Je revenais d’un an aux USA (en Floride) et ils avaient assez morflé sur les longueurs. J’avais envie de changement et le drame a eu lieu…

LE TRAUMATISME CAPILLAIRE !

Ils étaient courts pour moi, vraiment trop court en fait. Je ne pouvais même pas les attacher avec un élastique derrière car j’arrivais à peine à choper les mèches de devant.
J’ai passé les quelques mois suivants à faire des expériences avec des remèdes farfelus trouvés sur internet : bains de lait de coco à laisser poser 1h, gélules miracle, shampoing censé favoriser la pousse etc.
Rien ne marche à part le temps malheureusement et aussi tout dépend du métabolisme. Chez certaines personnes le cheveux pousse de 0,5cm par mois et chez d’autres il pousse de 2cm. C’est inégal un peu comme le poids, je suis du genre a prendre 1kg rien qu’en pensant au Mc donalds alors que certains peuvent en manger tous les jours sans prendre un gramme : saloperie de métabolisme en fait !

Il faut malheureusement prendre son mal en patience quand on a coupé trop court. Les gélules ça ne fait pas forcément pousser plus vite mais au moins ils pousseront en bonne santé (grâce aux nutriments). Une seule solution au final : l’acceptation.

J’ai laissé poussé pendant trois ans puis j’ai recoupé pour un carré long en 2011. Sadique ? Non. C’est juste qu’a un moment les cheveux longs ça lasse et puis c’est quand même pas mal d’entretien au jour le jour. Mes cheveux étant secs c’est un peu la ruine coté soins car il en faut beaucoup tant en quantité qu’en diversité. On peut se faire mes milliards de coupes et de tresses mais au naturel et bien des cheveux longs c’est des cheveux longs et ça peut faire vite « lavette » façon Hélène Rollès qui a la même coupe depuis 50 ans. Et puis il faut dire que quand il sont longs il n’y a pas vraiment de coupe distincte, ça ne fait pas très sophistiqué et être pris rapidement comme du laisser-aller.

Pour ma part j’ai une énorme masse de cheveux, ils sont ondulés, épais et secs. Un vrai calvaire à entretenir ! Ça gonfle et ça part en cacahouète rapidement. Voilà pourquoi tous les 3 ou 4 ans j’ai une pulsion de tout recouper en carré long pour avoir une coupe définie. Cette pulsion est là en ce moment. J’en ai un peu marre de passer un temps fou à démêler, à coiffer et à tournicoter dans tous les sens pour que mon chignon immense tienne lors de mes séances de sport.
Je ne vais pas couper tout de suite mais je sens que l’idée ne partira pas tant que je n’aurai pas coupé et puis ensuite viendra le regret de mes cheveux longs… c’est un cercle sans fin !

Il y a une chose que je ne touche jamais : la couleur.

Je suis hyper contente de la couleur de mes cheveux surtout depuis que j’éclaircis un peu mes pointes avec la Gelée éclaircissante de Garnier (voir mes articles ici et ici). Le reste est naturel, je vais bien avoir le temps de me faire des colorations à l’apparition de mes premiers cheveux blancs.

Je vais donc essayer de chouchouter mes longs cheveux d’ici là et en profiter jusqu’à ce que vraiment je n’en puisse plus. Mis à part mes retours à la coupe « carré long » j’ai plus ou moins eu toujours la même coupe : un dégradé avec une petite mèche de coté. Rien de foufou et c’est un peu lambda comme coupe mais je pense que c’est celle qui convient le mieux à ma forme de visage.

Et vous, vous êtes plutôt cheveux longs ou courts ?

 

20140805-114914-42554486.jpg

Publicités